Cette fonctionnalité n'est proposée que par Internet Explorer 4+
  • bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » En pays batave... (1)
 
 

Recherche

Recherche

Diaporama

Deux diaporamas sont disponibles en format PDF (cliquez sur l'intitulé) :

 ↑  

En pays batave... (1)

SHENANDOHA  au pays des bataves

Carnet de voyage de Martine et Guy JOLY

juin 2019.

Mardi 25/6 - Nous larguons les amarres à 10h, pour la première étape d’un voyage de 6 semaines vers le nord des Pays Bas. Une courte étape ensoleillée et chaude qui nous emmène à la marina du Roompot, d’où nous comptons rejoindre le nord des Pays Bas par la mer. Au bout du chenal du Zandkreek (les phoques ne sont pas au rendez-vous, ils sont partis à la pèche) nous mettons le cap sur le Zeelandbrug (pont de Zélande) où nous arrivons juste à l’ouverture, avec un petit coup de pousse du courant.

Deux heures plus tard, nous sommes amarrés. Après un rapide lunch, je pars explorer la piscine toute proche, tandis que le capitaine préfère se reposer au frais du carré (30°). A mon retour, une atmosphère de catastrophe m’accueille: l’ordinateur de bord n’a pas résisté à la dernière mise à jour de Windows, non désirée mais imposée par Microsoft. Le capitaine travaille à restaurer le dernier backup (Windows 7); réinstaller « Open CPN », le programme de navigation; retrouver le software de l’époque et les pilotes qui permettent de connecter l’ordinateur à la console de navigation et au GPS. Après quelques heures de travail, l‘ordinateur est en ordre pour la navigation (mais de nombreux logiciels ne sont pas installés, faute de numéro de licence…). Je retrouve cependant « Works », un ancêtre basique et gratuit de « Office ».


Mercredi 26/6 - Le réveil nous tire du lit à 6h30, sous un ciel gris et au son du vent dans les haubans. La météo nous annonce beaucoup plus de vent (de face) que  prévu, nous décidons de rejoindre Amsterdam par les canaux plutôt que par la mer. Demi-tour, nous reprenons à 8h la direction du Zeelandbrug, pour rejoindre la Staande Mast Route (route mats levés) dont tous les ponts s’ouvre périodiquement pour laisser passer les voiliers. Les peintres du pont nous saluent au passage. Nous nous consolons ensuite avec nos premiers miles de voile jusqu’au chenal de St Annaland. La Krammersluis (écluse Krammer) est maintenant décorées d’un tout nouveau parc d’éoliennes. Sur notre lancée, nous atteignons vers 18h30, après 50 miles de route, l’accueillant petit port d’Alblasserdam, niché dans un petit canal derrière un petit pont.

                                  

Jeudi 27/6 - Nous sortons d’Alblasserdam à 8h40. Nous avons choisi la route directe, qui traverse les canaux d’Amsterdam la nuit (en convoi). Le ciel est bleu, et la température un plus supportable que mardi. Devant Rotterdam, nous mettons le cap au Nord, avec une vue imprenable sur le Van Brienenoord Brug, pont à 6 voies de circulation. Jusque-là, la route a traversé une série de sites industriels, mais elle se borde maintenant de jolies maisons et villas (parfois avec un accès direct à l’eau), de petites marinas, de moulins à vent, de champs et de forêts jusqu‘au sud d’Amsterdam. La plupart des ponts (de styles, formes et couleurs variés) s’ouvrent rapidement pour nous laisser passer. Nous accostons à 20h30 devant les 4 ponts où débute la traversée de nuit. Le convoi démarre à 23h50; les ponts des canaux d’Amsterdam s’ouvrent dès notre approche, et nous admirons au passage quelques quartiers de la ville dans les lumières de nuit. A 1h10 le lendemain matin, nous accostons au nord d’Amsterdam, à une centaine de mètres de l’Ij, moins de 48 heures après notre départ de la marina du Roompot. Lors de nos voyages précédents, ce trajet ne pouvait pas se faire en moins de 3 jours. L’amélioration des horaires d’ouverture des ponts et écluses, entre autres des ponts de chemin de fer de Dordrecht et Gouda (points critiques) qui sont passés de quelques ouvertures quotidiennes à une ouverture fixe toutes les deux heures


                          

     

Vendredi 28/6 - Vers 9h, nous larguons les amarres pour rejoindre le Markermeer où nous comptons passer quelques jours. Dès la sortie de l’Ij, nous hissons les voiles pour rejoindre Hoorn à 15h en 3 beaux bords de près serré. Nous admirons au passage le joli phare de Marken. A l’approche de Hoorn, nous affalons les voiles et démarrons le moteur … qui ralentit sans raison apparente; nous constatons alors que nous sommes entourés de paquets d’algues; quelques manœuvres marche arrière-marche avant nous libèrent d’assez de salade pour pouvoir entrer au port.


                                                 

Samedi 29/6 - Nous sortons nos vélos et partons à la découverte de Hoorn, une des plus jolies villes qui borde le Markermeer. Sous un soleil de plomb, nous déambulons dans les petites rues, admirons les vieux monuments parfaitement entretenus, et les vieux gréements sur le port. De retour au port, nous rencontrons un autre couple belge avec qui nous échangeons de multiples souvenirs de voile du bon vieux temps.


Dimanche 30/6 - En ramenant les petits pains du matin, je constate que le vent a un peu forci depuis hier et souffle depuis la pointe du bateau … c’est-à-dire plus ou moins dans la direction de notre étape suivante, Enkhuizen. Le capitaine et l’électronique confirment cette impression dès mon retour à bord. Nous sortons vers 10h30, et déroulons immédiatement le génois qui se gonfle de joie. Avec un vent variant de 10 à 15 nœuds, à une allure allant du vent arrière au travers, il nous pousse gentiment jusqu’au chenal d’accès aux écluses de l‘Ijsselmeer. Le soleil est toujours présent, la température a un peu baissé depuis hier, et le vent est bien agréable. Nous nous amarrons dans le joli petit port en ville vers 13:30.

                                           

Lundi 1/7 - Nous partons vers 9h40 vers Medemblik, avec 20 nœuds de vent; nous passons successivement du vent arrière au travers, puis au près, avant de devoir démarrer le moteur pour le dernier long bord face au vent. De gros flocons blancs se développent dans le ciel bleu pour finalement masquer le soleil presque complètement; certain nuages virent même au noir, et nous menacent d’une petite averse. Mais il n’en est rien, et nous nous amarrons dans le port intérieur de Medemblik peu avant midi. L’après-midi, nous sortons les vélos pour découvrir cette petite ville de charme, ses canaux, son moulin à vent, son ancien orphelinat, la gare du vieux tram à vapeur… et finalement le superbe château Radboud (pas de visite le lundi). Nous rentrons au bateau sous le soleil.

                                                                  


Date de création : 09/07/2019 ¤ 09:15
Catégorie : -
Page lue 216 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  733512 visiteurs
  5 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 222 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

La Lettre des MDLC

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

J'accepte :
126 Abonnés