Cette fonctionnalité n'est proposée que par Internet Explorer 4+
  • bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » C.A. du 8/12/2018
 
 
Recherche
Recherche
PETITION

peche_petition2.jpg

      

 Compte rendu synthétique de la réunion du conseil d’administration de l’association

des Marins de la Citadelle du 08 décembre 2018.

10h/12h30 au Gens de Mer à Dunkerque

* * *

Présents : Bruno DEMEYERE, Président, Daniel BELLENGE, Trésorier, Jean-François DEJOURS, Secrétaire. Jean-Pierre ANCKAERT, François THEPOT, André DUTHILLEUL, Jean-Pierre DECODTS, Pascal COOLEN, administrateurs.

Excusés : Farhad NASSIRI, Mathieu CABRE, Nicolas TREHOUX, Jean-Jacques DEPRIESTER.

Ordre du jour :

  1. Point des activités de l’année écoulée

  2. Point des adhésions

  3. Point de trésorerie

  4. Retour sur la réunion du Comité des Usagers du 26 novembre

  5. Date de l’Assemblée Générale et point sur le renouvellement des mandats

  6. Questions diverses.

A partir de 11h/11h30 la réunion  est élargie à l’équipage d’animation : échange sur « l’équipage d’animation ».

Le quorum étant atteint, le Président ouvre la séance.

  1. Point des activités de l’année écoulée

Le programme d’activité élaboré en conseil d’administration de mars s’est déroulé comme prévu tout au long de l’année écoulée:

Atelier « Naviguez en haute mer : calculer sa route » animé par Marie et Nicolas TREHOUX, sorties sur Nieuwport et Ostende orchestrées par Jacques N’GUYEN, pot des bordées préparées par Marie-Cécile et Daniel BELLENGE, brocante marine et  Garden Party ( avec la participation du groupe Ty’ROSS ») organisées par Farahd NASSIRI, sortie fluviale vers Houlle conçue par Daniel BELLENGE, repas-fiesta des 20 ans de l’association assuré par Marie-Cécile et Daniel BELLENGE et les « marinettes », ateliers d’hiver : « entretien du moteur marin » et « réparer les pannes courantes du moteur » en  cours de préparation par Pascal COOLEN, prochain atelier sur les aides à la navigation numérique réfléchi par Alain STUCKER.

Seuls la régate de nos 20 ans en prélude au repas-fiesta imaginée par Jacques N’GUYEN et Handi-Bateaux coordonné par Jean-Pierre DECODTS et Bruno DEMEYERE ont été annulés pour raison de prévisions météo défavorables.

Concernant Handi-Bateaux, le Président précise que la décision de report puis celle de d’annulation de la sortie du 06 octobre ont été prises en concertation entre les organisateurs  le plus tard possible (du jeudi 14h) et après vérification croisée des prévisions météo. Les Sauveteurs en Mer, qui avaient réservé le Jean Bart et un équipage, ont salué une décision de sagesse. Le samedi la météo s’est révélée en réalité plus clémente que prévue malgré un temps maussade. Compte tenu de la logistique nécessaire pour les établissements  pour la venue des « équipiers d’un jour » au Grand Large, nous ne pouvons pas annuler moins de 48h avant la manifestation, au risque comme cette année, que la météo ait changé.

Il nous faudra réfléchir pour l’édition 2019 et envisager plusieurs dates de report.

Les 100 casquettes logotées « Marins de la Citadelle » acquises pour les  « équipiers d’un jour » leur seront remises à la prochaine édition.

Certaines des activités ont connu plus d’affluence que d’autres mais tous les participants –quelques soit leur nombre – les ont vivement appréciées. Toutefois une participation plus forte des adhérents serait la bienvenue.

  1. Point des adhésions.

A ce jour de décembre 2018, l’association compte 145 adhérents soit une légère hausse par rapport à 2017 : + 10 adhérents.

Le détail par bassin et par type de navire sera présenté lors de la prochaine Assemblée Générale.

  1. Point de trésorerie.

Environ 4000€  sont actuellement en caisse. Le point dépenses/recettes du repas/fiesta de novembre est en cours de réalisation. Le point complet du budget sera présenté lors de l’Assemblée Générale.

Le Président rappelle qu’à chaque Assemblée Générale le détail complet du budget de l’association-poste par poste- est présenté à tous sur un diaporama dont une copie papier est disponible pour tout adhérent qui  le souhaite dès l’ouverture de la séance. Par ailleurs, lors de chaque AG,  les membres de la commission des comptes effectuent systématiquement rapport du  contrôle des comptes effectué préalablement.

  1. Retour sur la réunion du comité des usagers des ports de plaisance publics de Dunkerque.

Les deux administrateurs et le Président qui ont assisté en tant que membre élus représentants des plaisanciers au Comité des Usagers du 26 novembre font le retour de cette troisième réunion de l’année (voir compte rendu officieux sur le site).

Le constat partagé est qu’un seul sujet est proposé à l’ordre du jour par la Régie Dunkerque Marina : le projet « SMART MARINA » dont les autorités présentes ont curieusement inviter les membres du comité à ne pas parler… et que le nouveau logiciel serait d’un coût élevé. Il ne se passerait donc rien dans les ports publics de Dunkerque ?? Ou les plaisanciers n’auraient visiblement pas droit à l’information les concernant?  Quid des tarifs 2019, quid de la négociation avec le GPMD sur le coût des sassés, du projet de  digue de protection du Grand Large, de la fréquentation des ports, du nombre de places vacantes, de la situation financière de l’exploitation des ports de plaisance de Dunkerque, des conclusions de l’étude financière de 2017 ? Les représentants de la Régie semblent ne répondre qu’aux seules et nombreuses questions que les représentants des plaisanciers leur posent en séance (ou reposent une n’éme fois)…état et nettoyage des pontons, wifi défaillante, douches impraticables.... avec des réponses loin d’être satisfaisantes, panne du travelift, aire de carénage…

L’association prendra prochainement une initiative afin  d’alerter qui de droit à la CUD sur la question  du coût de passage des écluses pour les plaisanciers  et d’envisager la gratuité.

Pascal COOLEN  qui a la double appartenance « Marin de la Citadelle » + adhésion YCMN indique que pour l’extérieur, il y a parfois confusion entre l’association des « Marins de la Citadelle » et le Comité des Usagers des ports de plaisance publics de Dunkerque et que seuls les plaisanciers de ces ports publics pourraient y adhérer et participer aux animations.

Le Président, en réponse, indique que ce risque de confusion entre le Comité des Usagers et l’association avait effectivement été évoqué lors du dépôt des candidatures à l’élection du Comité et après réflexion nous avions décidé de ne pas pratiquer la politique de la chaise vide. Tous nos représentants ont été élus très largement dans chaque bassin par l’ensemble des plaisanciers des ports publics.

Mais la confusion peut exister c’est certain, la question de la participation les Marins de la Citadelle  se posera lors du renouvellement du comité des usagers après les municipales.

En attendant il nous faut veiller dans notre communication à bien scinder l’activité de l’association du comité des usagers et surtout à parer à toute  instrumentalisation à nos dépends.

Par ailleurs, Bruno DEMEYERE souligne que depuis quelques années des activités conjointes sont menées avec d’autres clubs ou ports associatifs  et qu’il y a des échanges de participation réciproque (ex : ateliers « mécaniques », sorties…) Ne nombreux plaisanciers extérieurs participent à Handi-Bateaux avec ou sans double adhésion comme les Loups de Mer, les Dauphins, le YCMN ou nos amis adhérents fidèles de Nieuwport. Ces ponts entre plaisanciers des ports sont à encourager.

  1. Date de l’Assemblée Générale et point sur le renouvellement partiel des mandats.

La date de la prochaine Assemblée Générale sera fixée très rapidement.

Les administrateurs dont le mandat arrive à expiration seront contactés par le Président afin de connaître leur intention de se représenter ou non.

  1. Questions diverses.

Pas de questions diverses.

  1. Echange sur l’équipage d’animation.

Non-membres du Conseil d’administration participant à la réunion à partir de 11h30 :

Marie-Cécile BELLENGE, Jean-Paul BAHEUX, Josiane MAYNE, Marc VIVIER, Sylvie POULANC (membre de la Commission de Contrôle Financier de l’association), Michèle LELIEUR.

Le Président rappelle qu’il a proposé lors de la réunion du conseil d’administration de mars qu’une réflexion soit entreprise par les administrateurs et les membres de « l’équipage d’animation ». L’objet de l’échange de ce jour est donc de faire le point des réflexions de chacun sur le sujet.

Pour introduire la discussion, le Président précise que «  l’équipage d’animation » n’est pas prévu aux statuts de l’association et que la notion « d’équipage d’animation » ou « d’équipe d’animation » s’est constituée informellement au fil des années en accueillant une diversité de membres : d’anciens administrateurs, des adhérents impliquées régulièrement dans certaines activités, des membres d’associations « partenaires », des volontaires désirant s’impliquer dans la mise en œuvre d’activités de l’association …

Le Président indique qu’aucun des adhérents constituant l’équipage d’animation n’a revendiqué la publication de son nom et de sa photo sur le trombinoscope.

Tout membre de l’association est en effet appelé à participer aux activités et le cas échéant quand cela est nécessaire à apporter son aide à leur mise en œuvre.

L’équipage d’animation, dont le rôle n’a jamais était décrit,  n’a de concrétisation que le trombinoscope annuel.

Ce flou a engendré des malentendus, des incompréhensions et parfois des déceptions, voire du mécontentement.

 Certains adhérents ont souhaité rejoindre  « l’équipage d’animation » afin de participer à la vie de l’association mais  leur aide n’ait pas été sollicitée, tout simplement parce qu’elle n’était pas nécessaire,  que les équipes en place étaient bien rodées, mais le message du refus d’une aide, même s’il est justifié, est toujours délicat à faire passer et l’on peut le comprendre.

Par ailleurs, certains membres de « l’équipage d’animation » se sont proposés à mettre en œuvre des activités qui n’ont pas eu de suite. D’autres membres, bien que très actifs dans l’association, ont souhaité ne plus figurer dans le trombinoscope, d’autres ne se sont plus jamais manifestés.

Année après année, la composition de « l’équipage d’animation » est donc devenu très plurielle, et la notion peu lisible et surtout peu opératoire.

Aussi, afin de mettre fin à ce flou et de permettre un fonctionnement plus clair,  plus serein et surtout plus participatif de l‘association, le Président propose de se référer aux statuts de l’association et de son article 9 « Administration » qui prévoit dans son 6éme paragraphe que « le Conseil d’administration au complet élit en son sein un Bureau constitué du Président, du Secrétaire, du Trésorier et – ce qui n’était pas le cas actuellement – du trésorier adjoint, et d’un représentant par bassin ou port. Le mandat des membres du Bureau est annuel. Les membres sortants sont rééligibles ».

Et en son article 10 ,5éme paragraphe : « Le Bureau se réunit autant que de besoin à l’initiative du Président ou sur demande de trois de ses membres. La présence de la moitié de ses membres au moins est nécessaire… »

Le Président propose donc que le Bureau de 7 membres ainsi constitué dès 2019 se substituerait  à la notion « d’équipage d’animation » et assurerait une gouvernance plus participative de l’association.

La proposition du Président reçoit l’assentiment du Conseil d’Administration qui lors de sa 1ére réunion de 2019 désignera un Bureau.

Au cours des échanges, Sylvie POUBLANC suggère  que pour chaque activité un(e) référent(e) soit bien identifié(e) et qu’il (elle) décide s’il (elle) a besoin d’aide pour la réalisation de la manifestation.

Cette proposition est retenue elle aussi, bien que le nom des référents de chaque animation aient été toujours étaient indiqués lors de la constitution du programme d’activités par le CA de début d’année et sur chaque affiche. Il sera renforcé afin que chaque référent-organisateur mieux être connu et repérer de tous(tes) et que soit indiqué si des bonnes volontés sont sollicités.

Le Secrétaire propose par ailleurs en référence à l’article 15 des statuts « Règlement intérieur » et afin d’éviter tous litiges de représentativité de rédiger un tel document afin de préciser les modalités de présence au Bureau -voire au CA- d’adhérents non membres de celui-ci.

Après discussion, le Président propose, afin de ne pas trop rigidifier le fonctionnement de l’association au vu de la gouvernance mise en place et du Bureau élargi, de voir ce que cela donne pendant l’année qui va s’ouvrir et de faire le point en fin d’année pour, le cas échéant, recourir à l’écriture d’un règlement intérieur si cela s’avérera nécessaire et de  le soumettre à l’approbation de l’Assemblée Générale de 2020 comme le prévoit les statuts.

L’ordre du jour étant clos, le Président lève la séance et invite les participants au pot de l’amitié.

Jean-François DEJOURS                                                                      Bruno DEMEYERE

Secrétaire                                                                                                 Président


Date de création : 12/12/2018 ¤ 15:12
Catégorie : -
Page lue 41 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  580966 visiteurs
  1 visiteur en ligne

  Nombre de membres 213 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
La Lettre des MDLC
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

J'accepte :
128 Abonnés