En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
  • bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » CR Comité Usagers 16/03/2017
 
 
Recherche
Recherche

A VOS AGENDAS !
(cliquez sur l'image !)

HB_2018.jpg

Réservez votre
SAMEDI 22 SEPTEMBRE
pour
HANDI-BATEAUX 2018 !

Lien pour AFFICHE
en plus grand

Nouveautés du site
(depuis 20 jours)

Retour sur la réunion du Comité des Usagers des ports de plaisance publics de Dunkerque

du vendredi 16 mars -17h30 à la CUD de Dunkerque :

des échanges fournis et constructifs !

* * *

L’ordre du jour de la réunion du Comité des Usagers de ce 16 mars était copieux :

Points de la Régie des ports de plaisance :

-Rencontre avec Monsieur Bruno MAHIEU, un responsable du CHSCT du remorquage et le Commandant du Grand Port Maritime de Dunkerque.

-Port à sec : paiement pour les bateaux restant plus de 3 mois sur la zone technique

-Ecluse Trystram

-Réflexion sur les horaires d’écluses

-Information sur l’étude des tarifs en cours

Points demandés par le Comité des Usagers :

  • Parking du bassin de la Marine et positionnement des zones privatives pour les véhicules des usagers

  • Réfection des pontons, planches…

  • Tarif des différents utilisateurs de l’écluse Trystram

  • Objets flottants non identifiés dans le bassin du commerce

  • Propositions et perspectives de budget 2019 à la suite de l’audit réalisé par le bureau d’études CALLIA,

  • Convention avec le GPMD et la Régie pour les écluses – demande d’information

  • La WIFI au bassin du commerce

  • Concessions accordées par le GPMD pour la plaisance : durée, renouvellement, prix du loyer.

Tous les points avaient leur importance, plusieurs se recoupaient  sur deux sujets majeurs :

  • La question de l’écluse Trystam et la cohabitation entre deux types d’usagers : les remorqueurs et les plaisanciers.

  • La question, source d’une certaine polémique, de l’étude des tarifs lancée par la Régie.

Sur le premier point les échanges furent  francs et courtois et ont permis de s’accorder sur le rappel nécessaire des règles du respect par chacun de la bonne conduite à tenir et des usages pour l’utilisation commune des écluses. Chacun s’accorde cependant sur le fait  qu’il convient d’éviter, tant que faire se peut, les sassées communes entre remorqueurs et navires de plaisance. M. Mahieu a proposé aux représentants des plaisanciers une visite à bord d’un remorqueur afin de mieux connaitre les règles de pilotage de ces navires de travail surpuissants. Par ailleurs les représentants de la Régie Portuaire ont repris la proposition des représentants  des usagers de constituer un livret d’accueil aux nouveaux plaisanciers leur rappelant les règles de sécurité à tenir pour le passage des écluses (contact et veille VHF, amarrage aux pendilles…)

Sur le second point, la persévérance (le bon sens !) des représentants des usagers a fini par être payante et la discussion avec les représentants de la Régie a permis de constater un point d’accord et une préoccupation commune que la redevance d’utilisation de l’écluse Trystram exigée par le GPM à la CUD pesait lourdement sur le budget d’exploitation des ports de plaisance, que celle-ci n’est à ce jour pas répercutée sur les usagers et qu’il était légitime que la CUD , qui vient de reprendre la gestion des ports de plaisance, prenne l’initiative, par une délibération de la Régie, d’analyser les coûts de gestion des ports de plaisance et de mettre à plat les tarifs portuaires - les représentants des usagers sont toutefois réservés sur le coût de l’étude commandée à un cabinet spécialisé.

Au grand soulagement des représentants des usagers, le président de la Régie a précisé qu’il ne saurait être envisagé de répercuter sur les redevances les hausses évoquées dans l’argumentaire de la délibération car si cela était cela « reviendrait à se tirer une balle dans le pied » et les ports de Dunkerque  se videraient de leurs navires de plaisance. Il fallait aussi tenir compte de la concurrence tarifaire entre les ports notamment avec les ports belges. Ce qui est clair s’énonce clairement : CQFD !

Par ailleurs il nous a été indiqué que des discussions allaient s’engager - à haut niveau- entre la CUD et le Grand Port Maritime sur la convention d’utilisation des écluses.

Pour diminuer le coût d’utilisation des écluses, une réflexion est entamée pour éventuellement limiter le nombre de sassés journalières à 2 comme au Havre, une le matin, une le soir. Les représentants des usagers ont indiqué qu’il faudrait alors mettre en place un ponton d’attente, bien dimensionné,  sans électricité ni eau.

L’échange constructif avec les plaisanciers sur un sujet qui les concerne directement, qui ne reposait donc pas sur des ragots et rumeurs que le Port nous avait reproché de colporter, était donc nécessaire pour une bonne information.

Les représentants des usagers-plaisanciers ont demandé à être tenus au courant de la suite de l’étude et de la réflexion de la Régie Portuaire.

Curieusement malgré cet échange constructif avec les représentants des usagers  les représentants de la Régie campent sur leur position initiale ; à savoir que selon eux ,ils n’avaient pas à communiquer avec les plaisanciers sur la problématique des coûts de gestion des ports de plaisance et de l’ étude engagée, tant que celle-ci ne serait pas achevée…

La Régie Portuaire a souhaité discuté par ailleurs sur la question des navires « ventouses » dans le port à sec. Plusieurs bateaux occupent en effet sur de longues périodes le port à sec – qui en réalité est plutôt une zone technique- et mobilisent donc de l’espace et des béres au détriment des plaisanciers qui attentent plusieurs mois pour faire leur carénage. Les propriétaires de ces navires sont connus ou non, certains ont résilié leur contrat d’amarrage, le tarif du port à sec étant plus avantageux, ils ne répondent pas aux recommandés.

Il est proposé de faire un tarif dissuasif pour permettre plus facilement de libérer ces emplacements et notamment d’appliquer le tarif usuel d’une place au port.

Par ailleurs une prolongation au-delà d’un temps –à déterminer 3 mois en haute saison/6 mois en basse saison ?)- serait possible sur présentation d’un justificatif par le chef de bord (cause avarie, empêchement pour raison de santé, professionnel.)

La Régie va proposer projet de modification du règlement d’utilisation du port à sec-zone technique.

Plusieurs annoncent ont été faites, dont la grande majorité  fait suite à des demandes des représentants des usagers :

  • Les prestations de matage et de démâtage sont maintenues ainsi que celles de calage des navires (sous réserve du bon état du navire)

  • L’accès aux sanitaires du Grand Large pour tous les usagers à jour de leur redevance. (il convient au préalable de faire activer son badge)

  • Parking de la citadelle gratuit le week-end

  • Barriere d’accès prochainement mise en place au « parking » du bassin de la Marine

  • Du matériel de nettoyage à disposition des usagers sur demande.

  • Acquisition d’une poubelle spéciale (aspirateur aquatique)

  • Un ingénieur de la CUD missionné pour résoudre les problèmes de wifi

  • Une signalisation va être renforcée à la station de carburant du Grand Large afin d’éviter que des navires s’y amarrent.

  • Le problème de la pénichette du bassin du commerce est résolu.

  • Mission d’astreinte en basse saison (il n’y aura plus d’agent)

  • Les planches de réfaction des pontons ont été livrées

La séance a été levée vers 20h15.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                          Bruno DEMEYERE 19-03-18


Date de création : 22/03/2018 ¤ 09:20
Catégorie : -
Page lue 192 fois

Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  550814 visiteurs
  5 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 212 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
La Lettre des MDLC
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
125 Abonnés