Cette fonctionnalité n'est proposée que par Internet Explorer 4+
  • bandeau_mdlc1
Vous êtes ici :   ACCUEIL » SHENANDOAH EN NORVEGE/ ETE 2016_6
 
 

Recherche

Recherche

Diaporama

Deux diaporamas sont disponibles en format PDF (cliquez sur l'intitulé) :

 ↑  

SHENANDOAH EN NORVEGE/ ETE 2016_6

SHENANDOAH EN NORVEGE/ ETE 2016

Chapitre 6

cool

Lundi 4 juillet – Nous quittons Bagenkop à 7h50, et hissons la grand-voile dans l’avant port, pleins d’espoir… pour constater que la direction du vent correspond à peu près à notre cap … histoire connue. Le vent a un peu faibli, mais la mer se souvient de la tempête de hier. Le moteur fait ce qu’il peut, notre vitesse varie entre 3 et 5 nœuds. Mais après 5 milles, une fumée blanche se dégage du moteur, suivie par l’alarme de surchauffe ; nous coupons le moteur, déroulons le génois, et réglons notre cap au plus près de la route. Après 2 milles, nous tirons un bord à 110°. Le capitaine constate alors que le circuit de refroidissement est désamorcé et le réamorce : nous roulons le génois et reprenons notre route vers le port de Laboe, dans le fjord de Kiel.

26_Laboe_-_Le_port.jpg

Mardi 5 juillet : Matinée shopping et promenade au soleil à Laboe, que nous quittons vers 13h : le ciel est devenu noir. Nous quittons la Baltique sous la pluie ; nous sommes seuls dans l’écluse. Nous arrivons à Rendsburg vers 17h, à temps pour réserver la dernière table au restaurant du port. Avant de nous coucher, nous mettons nos vêtements à sécher dans le carré, et allumons le chauffage.

27_Laboe.jpg

Mercredi 6 juillet : Rendsburg est une charmante petite ville hanséatique, au fond d’un petit canal boisé qui rejoint le canal de Kiel… normalement un havre de paix. Mais nous dormons au son du clapot sous la jupe du bateau, et l’anémomètre indique 20 nœuds au petit lever. Nous votons à l’unanimité une journée de repos. Tandis que le vent forcit encore, le ciel oscille entre le plein soleil, les nuages noirs et les averses.

Jeudi 7 juillet : Plus un souffle de vent, nous quittons la marina vers 9h30. A la sortie du canal de Rendsburg, trois feux rouges nous interdisent l’accès au canal de Kiel : une grande barge tirée et poussée par deux remorqueurs vient vers nous, nous attendons jusqu’à 10h20 qu’elle soit passée, entourés d’une dizaine de plaisanciers, un ferry et un gros cargo. Petite déception à la sortie de Rendsburg : le « ferry » qui traversait le canal suspendu au pont de chemin de fer a été supprimé ; nous passons tristement devant l’ancienne passerelle d’embarquement. A Brunsbuttel, nous partageons l’écluse avec 5 autres voiliers, puis descendons l’Elbe jusqu’au port de Cuxhaven, où beaucoup de places sont encore libres (et le resteront pour la nuit).

28_Convoi_exceptionnel_sur_le_canal_de_Kiel.jpg

Vendredi 8 juillet : Temps relativement beau à Cuxhaven, mais la météo nous promet 25 nœuds de vent à Norderney, notre prochaine destination ; nous restons sagement amarrés, en attendant des jours meilleurs.


Date de création : 13/08/2016 ¤ 17:10
Catégorie : -
Page lue 2506 fois

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  733518 visiteurs
  11 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 222 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

La Lettre des MDLC

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

J'accepte :
126 Abonnés