En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
  • bandeau_mdlc1
 
Vous êtes ici :  ACCUEIL
 
 
 

Bienvenue sur Marins de la Citadelle - Dunkerque

EDITO DU PRESIDENT DES MARINS DE LA CITADELLE

COMITE DES USAGERS DU 19 octobre 2020


 Les représentants - et Marins de la Citadelle - des plaisanciers-usagers
des ports publics de DUNKERQUE ne lâchent rien !

Retour sur la réunion du comité des usagers qui s’est tenue le lundi 19 octobre à la CUD de DUNKERQUE à 18h.
La séance a été longue et s’est achevée vers 20h30. Comme toujours les échanges ont été âpres et les réponses apportées à nos questions pas toujours à la hauteur de nos attentes…mais nous avons été tenaces et  obtenu parfois quelques avancées.

Coté usagers malgré la COVID et le couvre-feu pour les lillois, tous les ports étaient représentés : Grand Large, Marine et Commerce.
Mme Marjorie ELOY nouvelle élue de la Régie portuaire présidait la séance avec à ses côtés le vice-président (déjà en place lors du mandat précédent) et la directrice de DUNKERQUE MARINA.
Le commandant du GPM de DK, le maître de port et la secrétaire de DUNKERQUE MARINA étaient aussi présents, ainsi que la « personnalité qualifiée » désignée par la collectivité il y a quelques années.

 

L’ordre du jour était le suivant :

  1. Information sur le brise houle et l’ouvrage de protection
  2. Règlement du Comité des Usagers (représentativité et animation)
  3. Respect du règlement intérieur des ports de plaisance pour les pontons et les bateaux à quai
  4. Animation et dynamisation de l’activité nautisme dans les 5 ports de plaisance
  5. Election du comité des usagers 2020/2026, planning prévisionnel et organisation des futures réunions.
  6. Questions diverses

Sur le point 1 : Information sur le brise houle et l’ouvrage de protection

C’est un sujet qui inquiète les plaisanciers concernés au Grand Large.
Suite à la violente tempête de ce début d’automne et des avaries aux installations : chaines rompues de la digue flottante en béton, celle-ci  a été sécurisée par le port.
Le manque de protection de la houle pour le Grand Large est constaté par tous, responsables du port compris.
Les tempêtes d‘ouest sont en outre de plus en plus fréquentes, la montée des eaux une réalité.

Nous avons rappelé la responsabilité du port sur la sécurité des installations et de nos bateaux, aussi sur notre proposition,  DUNKERQUE MARINA proposera aux usagers de la panne F, s’ils le souhaitent, de mettre leur bateau à l’abri dans les ports intérieurs ceci sans surcoût.
Le projet de brise lame dans le chenal, qui nous avait été présenté il y a quelques années et devait résoudre le problème de la houle, serait ressorti des cartons après avoir été mis en sommeil, le site de maintenance des éoliennes à venir ayant été trouvé.
Reste à constituer le financement de l’ouvrage …nous avons réitéré notre vif intérêt pour cet équipement qui sécurisera le port.

En attendant, les ducs d’Albe devraient toutefois être rehaussés de 2m pour tenter de prévenir les effets de la montée du niveau de la mer.

Questionnée sur la wifi qui ne fonctionne toujours pas…la direction du port nous a été répondu que ce serait la faute aux fournisseurs…quant à la borne « SMART MARINA » qui affiche « hors service » depuis son installation cet été  à l’entrée du bureau du port…elle ne serait pas hors service, mais en test…il suffisait de le dire … En attendant cela fait sourire ;)) et décidément la communication n’est le fort de nos interlocuteurs…

La discussion s’est ensuite élargie aux autres ports :

Pour le bassin de la Marine : après deux échecs de réparations des mitigeurs des douches, une solution devrait être apportée prochainement. Pour le même problème au Commerce et qui a duré des mois…il nous avait été répondu qu’on ne trouvait pas de plombier à Dunkerque…

Pour l’absence de parking de proximité réservé aux plaisanciers, une réponse négative a été à nouveau apportée au prétexte qu’aujourd’hui personne ne pouvait plus garer sa voiture au pied de chez soi.
Nous avons donc éclairé la nouvelle élue, qui ne possède pas de bateau, des contraintes d’un plaisancier et du « matos » qu’il a à embarquer ou débarquer régulièrement et souligné l’insécurité nocturne du parking de l’université et de son inaccessibilité le jour car bondé.
L’usager de la Marine est invité à se garer plus loin…au Môle…
Nous avons réitéré notre demande au minimum d’un dépose minute...seule une réflexion est proposée  pour éventuellement installer une caméra sur le parking de l’autre côté de la rue. Ce n’est qu’un pis-aller...
Les horodateurs électriques des emplacements ont été supprimés car dangereux.

Pour le bassin du commerce la pompe à eaux noires fonctionne à nouveau, le recours à un agent du port est nécessaire.

Le nettoyage au Karcher des pontons devrait commencer au BC et à la Marine.

Nous avons demandé qu’un rappel soit fait par affichage de la dangerosité de laisser en permanence et surtout en absence de présence à bord du branchement de son bateau sur le 220v, les agents n’osant pas débrancher d’eux même.
Après des pannes successives ces dernières années que nous déplorions, un nouveau travelift devrait enfin arriver en 2021 au port à sec ainsi que de nouveaux bers.

Sur le point 2 : Règlement du Comité des Usagers (représentativité et animation)

Il est acté nos demandes d’une plus grande fréquence des réunions du comité et d’échanges avec les plaisanciers et que la Régie assure une meilleure information des usagers par une communication rapide d’un compte rendu synthétique des réunions (les point abordées, les questions posées, les réponses apportées), les séances étant enregistrées le compte rendu étendu pouvant être consulté d’une façon à déterminer au bureau du port.

A notre demande aussi, la représentation des usagers sera étendue aux ports du quai des Hollandais et quai Ronnard par un représentant chacun.

L’autorisation préalable des adresses mails des usagers sera demandée pour qu’elles puissent être transmises à leurs représentants au sein du comité afin de communiquer entre nous.

Sur le point 3 : Respect du règlement intérieur des ports de plaisance pour les pontons et les bateaux à quai

Les échanges ont porté sur le non-respect par certains plaisanciers du RI notamment au BC. Le vice-président a déploré les  nombreux (selon lui) bateaux poubelles, non entretenus, le stationnement de motos, vélos rouillés, les antennes TV paraboliques…
La Régie a fait le lien fallacieux avec les résidents à l’année à bord de leur bateau et de leur situation sociale précaire…un membre de la Régie a même considéré que « l’on ne devrait pas louer un emplacement à quelqu’un au RSA…que l’on devrait exiger un justificatif de revenu ».

Heureusement ces propos n’ont pas fait l’unanimité mais personnellement ils me choquent !
Chassons ces pauvres que nous ne saurions voir et rendons les encore plus pauvres !

Ces propos sont à l’opposé des principes de solidarité que défend l’association des Marins de la Citadelle !

Les usagers ont rappelé la crise économique de 2008 et celle qui débute avec les conséquences économiques de la COVID, il devient de plus en plus lourd effectivement d’entretenir un bateau, de le vendre même…

Mais le respect du règlement intérieur s’impose à tous quelle que soit sa situation sociale, de même que l’acquittement de l’abonnement annuel dont les tarifs doivent restent supportables « pour une plaisance à la portée de tous ».
Le constat du non-respect du règlement intérieur (RI) et au-delà des bonnes règles du vivre ensemble, n’est certes pas nouveau, on peut le partager et nous l’avons parfois nous-même déploré.

Mais nous avons toutefois rappelé une fois encore le port à ses responsabilités de police des installations et que, si les agents du port circulaient davantage sur les pontons et faisaient régulièrement le rappel au RI aux plaisanciers concernés, il y aurait certainement moins d’incivilités.

Des dispositions du RI autorisent en outre l’administration portuaire à  déplacer les bateaux en cas de nécessité, par exemple pour éloigner les bateaux-poubelles abandonnés…
Or il apparait que le port hésite à le faire, tant par crainte des réactions des propriétaires que du manque de matériel nécessaire pour effectuer la manœuvre, notamment pour les navires à fort déplacement : le port lui-même n’applique donc pas le règlement intérieur !

Nous avons proposé, pour les bateaux non-entretenus par leur propriétaire en incapacité de le faire (pour raison d’âge ou de santé…) que des plaisanciers bénévoles le fassent, le chef de bord s’engageant à verser un don même modique à la SNSM de DK.
Pour les autres il s’agit d’appliquer le RI.

Sur le point 4 : Animation et dynamisation de l’activité nautisme dans les 5 ports de plaisance

J’ai indiqué que l’animation n’était peut-être pas l’attente prioritaire des usagers des ports publics mais qu’il faudrait sans doute poser la question aux futurs représentants des plaisanciers pour s’en assurer.
Il me parait difficile d’impulser un esprit « club » à un port public et l’initiative d’animation me semble devoir revenir au gestionnaire et non aux plaisanciers qui contrairement à un club ne sont pas associés à la gestion du port. C‘est un avis personnel.

Le comité actuel avait demandé à ce qu’un livret d’accueil des nouveaux usagers soit constitué avec notamment la proposition que nous avions faite d’une aide ponctuelle au nouvel arrivant pour le passage délicat des écluses d’un autre plaisancier volontaire.
La rédaction de ce livret n’aurait pas été effectuée par l’administration en raison du COVID… Chacun jugera de la réponse apportée…

Sur le point 5 : Election du comité des usagers 2020/2026, planning prévisionnel et organisation des futures réunions


Les élections pour le renouvellement des représentants des usagers se dérouleraient du 14 décembre 2020 au 08 février 2021 selon un calendrier prévisionnel qui reste à confirmer :
-    14/18 décembre 2020 : appel à candidatures.
-    8 janvier 2021 : date limite de réception des candidatures.
-    11/18 janvier 2021 : affichage des candidatures.
-    18/22 janvier 2021 : envoi du matériel de vote.
-    25 janvier/08 février 2021 : vote
-    11/13 février 2021 dépouillement et proclamation des résultats.

Sur le point 6 : question diverses.


La question des tarifs 2021, que nous nous posons tous, a été posée …

Aucune réponse n’a été apportée ni même d’indication de tendance…mauvais présage…ignorance ou refus d’information ?
Nous avions demandé le report de la réunion de quelques jours en raison de l’indisponibilité insurmontable de 2 de nos représentants actifs et engagés et il nous a été répondu que ce report était impossible en raison de la préparation budgétaire… !!!

Je pense qu’il convient en ce début de mandat de faire crédit à la nouvelle présidente de la régie portuaire quant à ses bonnes intentions et à sa volonté affichée d’écoute des plaisanciers.  L’avenir nous éclairera s’il se produit un réel changement ou s’il ne s’agit que d’un changement dans la continuité…

Le temps du dialogue et de l’écoute des usagers s’ouvre-t-il ?
Espérons que nous n’aurons plus besoin de recourir à des lettres ouvertes pour nous faire entendre et exprimer notre exaspération !!!

Dans ces temps difficiles recherchons l’optimisme, il peut encore poindre à l’horizon !!
 


Cordialement
Bruno DEMEYERE
Président des Marins de la Citadelle

Représentant des plaisanciers-usagers du port du Grand Large.

Lire la suite

EDITO DU PRESIDENT DES MARINS DE LA CITADELLE

COMITE DES USAGERS DU 19 octobre 2020


 Les représentants - et Marins de la Citadelle - des plaisanciers-usagers
des ports publics de DUNKERQUE ne lâchent rien !

Retour sur la réunion du comité des usagers qui s’est tenue le lundi 19 octobre à la CUD de DUNKERQUE à 18h.
La séance a été longue et s’est achevée vers 20h30. Comme toujours les échanges ont été âpres et les réponses apportées à nos questions pas toujours à la hauteur de nos attentes…mais nous avons été tenaces et  obtenu parfois quelques avancées.

Coté usagers malgré la COVID et le couvre-feu pour les lillois, tous les ports étaient représentés : Grand Large, Marine et Commerce.
Mme Marjorie ELOY nouvelle élue de la Régie portuaire présidait la séance avec à ses côtés le vice-président (déjà en place lors du mandat précédent) et la directrice de DUNKERQUE MARINA.
Le commandant du GPM de DK, le maître de port et la secrétaire de DUNKERQUE MARINA étaient aussi présents, ainsi que la « personnalité qualifiée » désignée par la collectivité il y a quelques années.

 

L’ordre du jour était le suivant :

  1. Information sur le brise houle et l’ouvrage de protection
  2. Règlement du Comité des Usagers (représentativité et animation)
  3. Respect du règlement intérieur des ports de plaisance pour les pontons et les bateaux à quai
  4. Animation et dynamisation de l’activité nautisme dans les 5 ports de plaisance
  5. Election du comité des usagers 2020/2026, planning prévisionnel et organisation des futures réunions.
  6. Questions diverses

Sur le point 1 : Information sur le brise houle et l’ouvrage de protection

C’est un sujet qui inquiète les plaisanciers concernés au Grand Large.
Suite à la violente tempête de ce début d’automne et des avaries aux installations : chaines rompues de la digue flottante en béton, celle-ci  a été sécurisée par le port.
Le manque de protection de la houle pour le Grand Large est constaté par tous, responsables du port compris.
Les tempêtes d‘ouest sont en outre de plus en plus fréquentes, la montée des eaux une réalité.

Nous avons rappelé la responsabilité du port sur la sécurité des installations et de nos bateaux, aussi sur notre proposition,  DUNKERQUE MARINA proposera aux usagers de la panne F, s’ils le souhaitent, de mettre leur bateau à l’abri dans les ports intérieurs ceci sans surcoût.
Le projet de brise lame dans le chenal, qui nous avait été présenté il y a quelques années et devait résoudre le problème de la houle, serait ressorti des cartons après avoir été mis en sommeil, le site de maintenance des éoliennes à venir ayant été trouvé.
Reste à constituer le financement de l’ouvrage …nous avons réitéré notre vif intérêt pour cet équipement qui sécurisera le port.

En attendant, les ducs d’Albe devraient toutefois être rehaussés de 2m pour tenter de prévenir les effets de la montée du niveau de la mer.

Questionnée sur la wifi qui ne fonctionne toujours pas…la direction du port nous a été répondu que ce serait la faute aux fournisseurs…quant à la borne « SMART MARINA » qui affiche « hors service » depuis son installation cet été  à l’entrée du bureau du port…elle ne serait pas hors service, mais en test…il suffisait de le dire … En attendant cela fait sourire ;)) et décidément la communication n’est le fort de nos interlocuteurs…

La discussion s’est ensuite élargie aux autres ports :

Pour le bassin de la Marine : après deux échecs de réparations des mitigeurs des douches, une solution devrait être apportée prochainement. Pour le même problème au Commerce et qui a duré des mois…il nous avait été répondu qu’on ne trouvait pas de plombier à Dunkerque…

Pour l’absence de parking de proximité réservé aux plaisanciers, une réponse négative a été à nouveau apportée au prétexte qu’aujourd’hui personne ne pouvait plus garer sa voiture au pied de chez soi.
Nous avons donc éclairé la nouvelle élue, qui ne possède pas de bateau, des contraintes d’un plaisancier et du « matos » qu’il a à embarquer ou débarquer régulièrement et souligné l’insécurité nocturne du parking de l’université et de son inaccessibilité le jour car bondé.
L’usager de la Marine est invité à se garer plus loin…au Môle…
Nous avons réitéré notre demande au minimum d’un dépose minute...seule une réflexion est proposée  pour éventuellement installer une caméra sur le parking de l’autre côté de la rue. Ce n’est qu’un pis-aller...
Les horodateurs électriques des emplacements ont été supprimés car dangereux.

Pour le bassin du commerce la pompe à eaux noires fonctionne à nouveau, le recours à un agent du port est nécessaire.

Le nettoyage au Karcher des pontons devrait commencer au BC et à la Marine.

Nous avons demandé qu’un rappel soit fait par affichage de la dangerosité de laisser en permanence et surtout en absence de présence à bord du branchement de son bateau sur le 220v, les agents n’osant pas débrancher d’eux même.
Après des pannes successives ces dernières années que nous déplorions, un nouveau travelift devrait enfin arriver en 2021 au port à sec ainsi que de nouveaux bers.

Sur le point 2 : Règlement du Comité des Usagers (représentativité et animation)

Il est acté nos demandes d’une plus grande fréquence des réunions du comité et d’échanges avec les plaisanciers et que la Régie assure une meilleure information des usagers par une communication rapide d’un compte rendu synthétique des réunions (les point abordées, les questions posées, les réponses apportées), les séances étant enregistrées le compte rendu étendu pouvant être consulté d’une façon à déterminer au bureau du port.

A notre demande aussi, la représentation des usagers sera étendue aux ports du quai des Hollandais et quai Ronnard par un représentant chacun.

L’autorisation préalable des adresses mails des usagers sera demandée pour qu’elles puissent être transmises à leurs représentants au sein du comité afin de communiquer entre nous.

Sur le point 3 : Respect du règlement intérieur des ports de plaisance pour les pontons et les bateaux à quai

Les échanges ont porté sur le non-respect par certains plaisanciers du RI notamment au BC. Le vice-président a déploré les  nombreux (selon lui) bateaux poubelles, non entretenus, le stationnement de motos, vélos rouillés, les antennes TV paraboliques…
La Régie a fait le lien fallacieux avec les résidents à l’année à bord de leur bateau et de leur situation sociale précaire…un membre de la Régie a même considéré que « l’on ne devrait pas louer un emplacement à quelqu’un au RSA…que l’on devrait exiger un justificatif de revenu ».

Heureusement ces propos n’ont pas fait l’unanimité mais personnellement ils me choquent !
Chassons ces pauvres que nous ne saurions voir et rendons les encore plus pauvres !

Ces propos sont à l’opposé des principes de solidarité que défend l’association des Marins de la Citadelle !

Les usagers ont rappelé la crise économique de 2008 et celle qui débute avec les conséquences économiques de la COVID, il devient de plus en plus lourd effectivement d’entretenir un bateau, de le vendre même…

Mais le respect du règlement intérieur s’impose à tous quelle que soit sa situation sociale, de même que l’acquittement de l’abonnement annuel dont les tarifs doivent restent supportables « pour une plaisance à la portée de tous ».
Le constat du non-respect du règlement intérieur (RI) et au-delà des bonnes règles du vivre ensemble, n’est certes pas nouveau, on peut le partager et nous l’avons parfois nous-même déploré.

Mais nous avons toutefois rappelé une fois encore le port à ses responsabilités de police des installations et que, si les agents du port circulaient davantage sur les pontons et faisaient régulièrement le rappel au RI aux plaisanciers concernés, il y aurait certainement moins d’incivilités.

Des dispositions du RI autorisent en outre l’administration portuaire à  déplacer les bateaux en cas de nécessité, par exemple pour éloigner les bateaux-poubelles abandonnés…
Or il apparait que le port hésite à le faire, tant par crainte des réactions des propriétaires que du manque de matériel nécessaire pour effectuer la manœuvre, notamment pour les navires à fort déplacement : le port lui-même n’applique donc pas le règlement intérieur !

Nous avons proposé, pour les bateaux non-entretenus par leur propriétaire en incapacité de le faire (pour raison d’âge ou de santé…) que des plaisanciers bénévoles le fassent, le chef de bord s’engageant à verser un don même modique à la SNSM de DK.
Pour les autres il s’agit d’appliquer le RI.

Sur le point 4 : Animation et dynamisation de l’activité nautisme dans les 5 ports de plaisance

J’ai indiqué que l’animation n’était peut-être pas l’attente prioritaire des usagers des ports publics mais qu’il faudrait sans doute poser la question aux futurs représentants des plaisanciers pour s’en assurer.
Il me parait difficile d’impulser un esprit « club » à un port public et l’initiative d’animation me semble devoir revenir au gestionnaire et non aux plaisanciers qui contrairement à un club ne sont pas associés à la gestion du port. C‘est un avis personnel.

Le comité actuel avait demandé à ce qu’un livret d’accueil des nouveaux usagers soit constitué avec notamment la proposition que nous avions faite d’une aide ponctuelle au nouvel arrivant pour le passage délicat des écluses d’un autre plaisancier volontaire.
La rédaction de ce livret n’aurait pas été effectuée par l’administration en raison du COVID… Chacun jugera de la réponse apportée…

Sur le point 5 : Election du comité des usagers 2020/2026, planning prévisionnel et organisation des futures réunions


Les élections pour le renouvellement des représentants des usagers se dérouleraient du 14 décembre 2020 au 08 février 2021 selon un calendrier prévisionnel qui reste à confirmer :
-    14/18 décembre 2020 : appel à candidatures.
-    8 janvier 2021 : date limite de réception des candidatures.
-    11/18 janvier 2021 : affichage des candidatures.
-    18/22 janvier 2021 : envoi du matériel de vote.
-    25 janvier/08 février 2021 : vote
-    11/13 février 2021 dépouillement et proclamation des résultats.

Sur le point 6 : question diverses.


La question des tarifs 2021, que nous nous posons tous, a été posée …

Aucune réponse n’a été apportée ni même d’indication de tendance…mauvais présage…ignorance ou refus d’information ?
Nous avions demandé le report de la réunion de quelques jours en raison de l’indisponibilité insurmontable de 2 de nos représentants actifs et engagés et il nous a été répondu que ce report était impossible en raison de la préparation budgétaire… !!!

Je pense qu’il convient en ce début de mandat de faire crédit à la nouvelle présidente de la régie portuaire quant à ses bonnes intentions et à sa volonté affichée d’écoute des plaisanciers.  L’avenir nous éclairera s’il se produit un réel changement ou s’il ne s’agit que d’un changement dans la continuité…

Le temps du dialogue et de l’écoute des usagers s’ouvre-t-il ?
Espérons que nous n’aurons plus besoin de recourir à des lettres ouvertes pour nous faire entendre et exprimer notre exaspération !!!

Dans ces temps difficiles recherchons l’optimisme, il peut encore poindre à l’horizon !!
 


Cordialement
Bruno DEMEYERE
Président des Marins de la Citadelle

Représentant des plaisanciers-usagers du port du Grand Large.

Fermer

Les 3 dernières nouvelles

Arrêté de la préfecture maritime - le 04/11/2020 ¤ 10:48 par schnaps

Le respect du confinement est nécessaire pour stopper la propagation de l’épidémie et préserver ainsi la santé de chacun. L'ensemble de ces mesures ont été détaillées dans le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020. La Pratique de loisir des activités nautiques, de plaisance et de plongée est interdite.

L'arrêté de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord n°71/2020 du 2 novembre 2020 apporte les précisions suivantes :

·    Les activités nautiques pratiquées par des sportifs professionnels et de haut niveau restent autorisées ;

·    Les activités organisées dans un cadre scolaire et périscolaire restent autorisées ;

·    Les activités sportives participant à la formation universitaire restent autorisées ;

·    Les activités physiques de personnes munies d'une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu restent autorisées ;

·    La navigation nécessaire à la mise en hivernage ou la vérification des lignes de mouillages des navires de plaisances mouillés hors des ports maritimes est autorisée selon les conditions précisées dans l’arrêté ;

·    La navigation de plaisance pour motif personnel impérieux est autorisée selon les conditions précisées dans l’arrêté ;

·    Les manifestations nautiques sont interdites sauf si elles rentrent dans le cadre du maintien de l'activité des sportifs professionnels et de haut niveau ;

·    Les activités professionnelles en mer restent autorisées ;

·    Les activités de transport de passagers en mer sont autorisées dans les conditions du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 ;

·    La navigation dans le cadre d'une mission de service public ou d'une opération de sauvetage reste autorisée.

La préfecture maritime rappelle la nécessité de rester chez soi et de reporter ses sorties en mer afin de vous protéger et de ne pas exposer davantage les personnels de secours et de santé, déjà très sollicitées et dans des conditions bien souvent difficiles.

Chaque opération de secours en mer peut représenter une victime en plus à prendre en charge par des services hospitaliers actuellement en première ligne pour combattre l’épidémie.

Les contrevenants seront sanctionnés.Des contrôles seront réalisés par les services de l'Etat pour veiller à la bonne application de ces règles en mer.

Lien vers l'arrêté de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord n°71/2020 du 02 novembre 2020
(N.B. : Selon le navigateur utilisé, le document s'ouvre dans une nouvelle page ou se télécharge)

Lire la suite

Le respect du confinement est nécessaire pour stopper la propagation de l’épidémie et préserver ainsi la santé de chacun. L'ensemble de ces mesures ont été détaillées dans le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020. La Pratique de loisir des activités nautiques, de plaisance et de plongée est interdite.

L'arrêté de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord n°71/2020 du 2 novembre 2020 apporte les précisions suivantes :

·    Les activités nautiques pratiquées par des sportifs professionnels et de haut niveau restent autorisées ;

·    Les activités organisées dans un cadre scolaire et périscolaire restent autorisées ;

·    Les activités sportives participant à la formation universitaire restent autorisées ;

·    Les activités physiques de personnes munies d'une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu restent autorisées ;

·    La navigation nécessaire à la mise en hivernage ou la vérification des lignes de mouillages des navires de plaisances mouillés hors des ports maritimes est autorisée selon les conditions précisées dans l’arrêté ;

·    La navigation de plaisance pour motif personnel impérieux est autorisée selon les conditions précisées dans l’arrêté ;

·    Les manifestations nautiques sont interdites sauf si elles rentrent dans le cadre du maintien de l'activité des sportifs professionnels et de haut niveau ;

·    Les activités professionnelles en mer restent autorisées ;

·    Les activités de transport de passagers en mer sont autorisées dans les conditions du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 ;

·    La navigation dans le cadre d'une mission de service public ou d'une opération de sauvetage reste autorisée.

La préfecture maritime rappelle la nécessité de rester chez soi et de reporter ses sorties en mer afin de vous protéger et de ne pas exposer davantage les personnels de secours et de santé, déjà très sollicitées et dans des conditions bien souvent difficiles.

Chaque opération de secours en mer peut représenter une victime en plus à prendre en charge par des services hospitaliers actuellement en première ligne pour combattre l’épidémie.

Les contrevenants seront sanctionnés.Des contrôles seront réalisés par les services de l'Etat pour veiller à la bonne application de ces règles en mer.

Lien vers l'arrêté de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord n°71/2020 du 02 novembre 2020
(N.B. : Selon le navigateur utilisé, le document s'ouvre dans une nouvelle page ou se télécharge)

Fermer


Rencontre avec la Présidente de la Régie Portuaire - le 11/09/2020 ¤ 15:58 par schnaps

Jean Pierre DECODTS et Bruno DEMEYERE ont été reçus par la nouvelle Présidente de la Régie Portuaire de Dunkerque, Mme ELOY,  ce jeudi 10 septembre pendant prés de 2 heures.‌

Les représentants des usagers-plaisanciers ont ainsi  largement pu exposer les dysfonctionnements que nous déplorons tous tant du comité lui-même que de la gestion quotidienne des ports pendant les années qui viennent de s'écouler.

Il a été souligné que la plaisance à Dunkerque était avant tout populaire et non un luxe ni un privilège.
Mme ELOY s'est montrée  à notre écoute. a pris de nombreuses notes et n'a pas hésité pas à nous questionner pour bien comprendre les préoccupations des plaisanciers.

Elle souhaite  rencontrer régulièrement les représentants des plaisanciers pour échanger sur la plaisance à DK et la gestion des ports dans un esprit de dialogue.
Elle se propose de visiter les installations avec nous dans les prochaines semaines et de réunir le Comité des Usagers à l'automne pour faire connaissance avec tous, faire un point de bilan et lancer des perspectives avant de renouveler le comité en janvier ou février prochain, après le renouvellement des contrats.

Le premier contact avec la présidente de la régie est donc plutôt positif.
Les intentions sont bonnes.
Nous verrons leur mise en oeuvre.

 

Bruno DEMEYERE
Président des MDLC

Lire la suite

Jean Pierre DECODTS et Bruno DEMEYERE ont été reçus par la nouvelle Présidente de la Régie Portuaire de Dunkerque, Mme ELOY,  ce jeudi 10 septembre pendant prés de 2 heures.‌

Les représentants des usagers-plaisanciers ont ainsi  largement pu exposer les dysfonctionnements que nous déplorons tous tant du comité lui-même que de la gestion quotidienne des ports pendant les années qui viennent de s'écouler.

Il a été souligné que la plaisance à Dunkerque était avant tout populaire et non un luxe ni un privilège.
Mme ELOY s'est montrée  à notre écoute. a pris de nombreuses notes et n'a pas hésité pas à nous questionner pour bien comprendre les préoccupations des plaisanciers.

Elle souhaite  rencontrer régulièrement les représentants des plaisanciers pour échanger sur la plaisance à DK et la gestion des ports dans un esprit de dialogue.
Elle se propose de visiter les installations avec nous dans les prochaines semaines et de réunir le Comité des Usagers à l'automne pour faire connaissance avec tous, faire un point de bilan et lancer des perspectives avant de renouveler le comité en janvier ou février prochain, après le renouvellement des contrats.

Le premier contact avec la présidente de la régie est donc plutôt positif.
Les intentions sont bonnes.
Nous verrons leur mise en oeuvre.

 

Bruno DEMEYERE
Président des MDLC

Fermer


Bravo l'association !!!! - le 08/05/2020 ¤ 11:00 par webmaster

cool

L'association "Les Marins de la Citadelle"comme de nombreuses structures est elle aussi en sommeil mais toujours en veille, comme tout bon marin-plaisancier qui se respecte !

Ainsi, les efforts et la ténacité de nos représentants du bassin du Commerce au Comité des Usagers, Jean-Pierre et Luc, a fini par payer : selon un mail des responsables du port les sanitaires devraient être être réparés d'ici la fin de la semaine.

Enfin !

Incroyable mais vrai: un plombier a été trouvé, il nous avait été dit -sans blague- qu'un tel professionnel était introuvable sur Dunkerque...!
Il aura fallu des mois de relances et ne rien lâcher pour ne plus risquer d' être ébouillanté ou cuit à la vapeur sous la douche !!

Vous attendez tous le déconfinement et prendrez ou reprendrez date pour votre carénage  annuel qui n'a pu se faire au  printemps...l'association suivra de prés comment le port s'organise pour faire face!
 

frown Plaisancier échaudé craint l'eau froide frown

Lire la suite

cool

L'association "Les Marins de la Citadelle"comme de nombreuses structures est elle aussi en sommeil mais toujours en veille, comme tout bon marin-plaisancier qui se respecte !

Ainsi, les efforts et la ténacité de nos représentants du bassin du Commerce au Comité des Usagers, Jean-Pierre et Luc, a fini par payer : selon un mail des responsables du port les sanitaires devraient être être réparés d'ici la fin de la semaine.

Enfin !

Incroyable mais vrai: un plombier a été trouvé, il nous avait été dit -sans blague- qu'un tel professionnel était introuvable sur Dunkerque...!
Il aura fallu des mois de relances et ne rien lâcher pour ne plus risquer d' être ébouillanté ou cuit à la vapeur sous la douche !!

Vous attendez tous le déconfinement et prendrez ou reprendrez date pour votre carénage  annuel qui n'a pu se faire au  printemps...l'association suivra de prés comment le port s'organise pour faire face!
 

frown Plaisancier échaudé craint l'eau froide frown

Fermer